Est-ce que les punaises de lit sautent ?

Il y a beaucoup de points communs entre les puces et les punaises. Elles se nourrissent de sang et piquent toutes les deux les êtres humains, elles se faufilent dans des endroits inaccessibles dans les maisons (dans les meubles, les literies comme les matelas ou encore les vêtements), leurs œufs mettent environ deux semaines à éclore, et aussitôt cherchent à se regorger de nourriture… Très petits, ils mesurent entre 1 et 3mm. Bref, les deux insectes se ressemblent beaucoup. Néanmoins, la plus grande différence réside surtout dans un fait : la punaise de lit ne saute pas.

Les petites puces sont très avares en sang, elles n’hésitent pas à aller de victimes en victimes, qu’il s’agisse d’animaux ou d’êtres humains, le tout en sautant. C’est la raison pour laquelle elles sont beaucoup moins discrètes que leurs lointaines cousines les punaises. A force de sauter partout à droite à gauche, on finit fatalement par les retrouver se trimballer d’une jambe à l’autre, que ce soit dans les jardins ou les habitations. Elles peuvent donc sembler plus faciles à éradiquer car le recul nécessaire à l’appréciation d’un bon traitement est moins exigeant que lorsqu’il s’agit d’un problème de punaises de lit. Cela ne veut pas dire cependant qu’elles sont faciles à tuer, car quiconque a déjà pris une puce dans les mains sait qu’il n’est pas du tout évident de serrer l’insecte entre ses doigts pour l’écraser. Souvent, la puce va se déloger et échapper à la pression fatale qu’on lui impose. C’est pourquoi, lors d’une importante infestation, à l’instar des punaises de lit, on effectue aussi des traitements chimiques à base d’insecticides très puissants qui vont être rémanent, c'est-à-dire agir par contact ou odorat sur le système nerveux des insectes, afin d’être sûr d’éliminer tous les insectes et les larves qui seraient potentiellement cachées dans des recoins difficiles d’accès. Il est intéressant de constater que cette seule caractéristique propre à la puce permet de déceler une importante différence entre les deux insectes. La puce paraît plus mobile et peut facilement sauter d’une proie à une autre. Mais dans ce cas, quel est l’intérêt pour une punaises de lit à ne pas sauter, à être un insecte strictement rampant ?

Ce qui fait la nature très vicieuse de la punaise de lit, c’est sa capacité à se cacher dans des recoins inaccessibles, et à avoir un style de vie qui lui confère un statut d’insecte quasiment invisible aux yeux des êtres humains. Pour détecter la présence de punaises de lit ce n’est pas évident car elles n’agissent que la nuit pendant notre sommeil. Lorsqu’il fait jour, à la lumière vous pouvez apercevoir des cadavres de celles-ci dans vos draps. Les piqûres sur la peau du corps provoquent des démangeaisons et peuvent avoir des répercussions sur la santé comme une réaction allergique chez certaines personnes. La punaise de lit ne va pas chercher à sauter d’un endroit à un autre pour changer de proie puisqu’elle n’en a qu’une. En revanche, étant un animal rampant et fragile, elle a besoin de pouvoir pérégriner dans des espaces confinés, et dans des moments pendant lesquels elle va pouvoir circuler en parfaite impunité. Elle va donc savoir quand exactement sa proie dort, en se repérant au dioxyde de carbone qui est émis. De même, une fois cette personne piquée, celle-ci ne sentira pas de douleur ou de démangeaisons immédiatement. La punaise, comme les moustiques, infligent pendant leurs piqûres un produit paralysant qui va anesthésier son repas afin que celui-ci ne se réveille point. Cela veut dire que, quand cette personne va se réveiller avec d’éventuels boutons, la punaise de lit se trouvera déjà loin de sa victime. Par conséquent, la punaise de lit n’a pas besoin de sauter partout, puisqu’elle ne prend pas de risque particulier à se déplacer pour se nourrir et sauvegarder son intégrité. Son mode de vie fait qu’elle se déplace sans danger en rampant. Ce qui la rend particulièrement redoutable à traiter, comme en témoignent tous les délicats traitements qui la concerne. Pour se débarrasser des punaises de lit ce n’est pas une mince affaire, il faut faire preuve de patience. La prévention est la première chose à mettre en place pour la lutte contre ces nuisibles dans votre logement. Ces petits insectes se nichent dans les plinthes, derrière le lit, dans les prises électriques, vêtements et bien d’autres endroits. Il faut être le plus vigilant possible si vous êtes porteur de ce fléau. Des services adaptés peuvent administrer un traitement rapidement avec des produits efficaces pour éviter qu’elles se propagent davantage. Les punaises de lit peuvent vivre jusqu’à 18 mois sans se nourrir, il faut parfois plusieurs traitements anti punaise de lit pour les éliminer là où elles se logent.