Où sont les punaises de lit ?

Les punaises sont un fléau grandissant depuis le début des années 2010 en France. En termes d’insectes nuisibles, il est difficile de faire plus âpre et difficile à combattre. Ceci s’explique par plusieurs raisons, notamment par le fait que les punaises vivent dans des endroits très discrets, ce qui fait qu’ils sont quasiment inatteignables par la plupart des produits insecticides que l’on trouve sur les marchés habituels.

Dans un premier temps, il convient de faire la lumière sur certaines idées reçues qui peuvent rendre encore plus compliquée la manière d’aborder le problème des punaises de lit lorsque l’on connaît mal leurs habitudes. Un manque d’hygiène n’est pas la cause d’une invasion. On pense souvent que les punaises de lit, à cause de leur expression vernaculaire, se trouvent exclusivement dans les lits. On peut donc envisager naïvement de simplement protéger ceux-ci afin d’être tranquille. Malheureusement, il n’en est rien. Les punaises de lit adultes sont souvent aperçues les premières fois à proximité des lits car c’est dans ces endroits qu’elles viennent trouver leur nourriture : le sang des êtres humains. En réalité, elles peuvent se trouver dans beaucoup d’autres endroits, mais il est évident que le lieu de localisation est indéniablement la structure du lit, car c’est ici que le rapport entre l’humain et l’insecte est le plus prononcé. C’est pendant la nuit, alors que l’on sort de notre sommeil, que l’angoisse monte après avoir des démangeaisons diverses sur le corps. On secoue ses draps, scrutons tous les recoins du matelas, des couettes, du sommier, dans l’espoir (ou le désespoir) d’apercevoir ce qui corroborera la crainte absolue de trouver l’ennemi dans l’antre sacrée du nid où se cristallisait jusqu’alors toutes les plus réconfortantes idées d’un chez vous accueillant et reposant tous les jours. Les œufs sont pondus dans les sommiers ou meubles en bois généralement et mesurent 1 à 3 mm. Alors avant de sombrer dans la folie de lutter contre un adverse invisible qui anéantit tout l’espoir du repos familial, voyons à présent quels sont les endroits où les punaises de lit sont les plus susceptibles de se cacher dans votre maison (ou votre hôtel, votre caravane ou votre bivouac) et surtout comment les reconnaître.

Pour être tout à fait réaliste, il faut savoir que les punaises de lit peuvent se retrouver à n’importe quel endroit de la maison, dans n’importe quelle pièce, sur n’importe quel meuble. La première explication à cela c’est tout simplement que si vous déposez un sac important remplit de punaises à un endroit, il y aura des punaises à cet endroit, qu’il s’agisse de la salle de bain où l’on dépose son linge infesté, ou dans la bibliothèque du couloir près de laquelle votre manteau infesté est posé. Il est ensuite évidemment certain que les insectes vont vouloir se rapprocher de leur repas, mais s’accommodant tout à fait de n’importe quelle surface faite de bois, de carton ou de textiles, les punaises peuvent aller chercher la chaleur d’une cachette dans beaucoup de lieux différents. Il peut donc s’agir de meubles quelconques comme d’une literie, d’un canapé, d’un fauteuil ou encore de rideaux, de plinthes, de cadres accrochés aux murs, de boîtes à chaussure, matelas etc. Il est néanmoins évident que les pièces dont il faut prioritairement prendre soin lors d’un traitement sont la chambre et le salon. Les punaises étant bien entendu plus à même de s’approcher des literies et des canapés. On peut également parfois en retrouver dans les voitures, à cause du contact potentiel avec des vêtements ou des sacs, mais également dans des caves ou des greniers, lorsque des objets ou des cartons sont entreposés dans ces endroits-là. En résumé, même si on trouve ces insectes plus facilement dans les endroits qui paraissent le plus évident, il ne faut pas sous estimer certains autres qui peuvent s’avérer également tout aussi problématiques. La punaise de lit inflige ses piqûres la nuit, à notre grand désespoir nous ne les sentons pas et nous nous réveillons le lendemain matin la peau remplie de plaques rouges. Souvent ces piqûres amènent à penser que nous sommes victime de moustiques. Victime tous les jours de démangeaisons, vous commencerez à suspecter la présence de punaises de lit. Une infestation n’est pas à prendre à la légère, en effet les piqûres de punaises de lit peuvent engendrer des réactions allergiques impressionnantes chez certaines personnes et d'autres maladies nocives pour la santé. A jeun la larve est presque translucide alors que l’adulte est de couleur rougeâtre. La durée de vie est d’une punaise adulte est de 6 à 24 mois. En cas d’infestation deux solutions s’offrent à vous : la détection canine ou un traitement anti punaises de lit. Il faut détecter la source de l’invasion et agir le plus rapidement. Si vous êtes infecté, éviter le contact physique avec des personnes saines.