Quelle est la différence entre une abeille et une guêpe ?

Il arrive fréquemment que l’on se pose la question de savoir quelle est la différence entre une abeille et une guêpe. Il s’agit d’une question bien légitime puisque les deux insectes se ressemblent et font partie de la même famille : les hyménoptères. Cet ordre d’insectes se caractérise par des attributs essentiels, tels que la pollinisation des individus, ou leur régime phytophage (voire entomophages, les frelons par exemple). Ajoutons que les abeilles et les guêpes ont aussi le point commun de voler grâce à leurs ailes.

Les éléments qui permettent de différencier les abeilles des guêpes 

Le régime alimentaire

Les abeilles butinent de fleurs en fleurs dans la nature et sont donc exclusivement végétariennes. C’est d’ailleurs celle-ci qui fabriquent le miel. Ce premier point fait la différence entre ces deux. Elle préfère se nourrir de substances exclusivement sucrées tandis que la guêpe a un panel beaucoup plus diversifié (la viande, le poisson, le sucre, autres).

L'aspect physique

Le deuxième point est la morphologie, l’abeille, malgré sa couleur presque semblable, possède une robe plus volumineuse. Une taille de guêpe n’est pas seulement une expression populaire pour parler d’une taille fine, elle est aussi révélatrice de la différence physique entre les deux hyménoptères. La couleur jaune de l’abeille sera moins vive que la guêpe, elle se révèlera aussi plus petite au niveau de la taille avec un abdomen ligné de bandes noires. Son corps mesure entre 9 et 15 mm de long. Ces petits insectes volants ont une place essentielle pour la survie de l’Homme. D’après les chiffres de l’ONU, sur les cent espèces végétales qui fournissent 90 % de la nourriture dans le monde, plus de 70 % dépendent des abeilles pour leur pollinisation.

Les piqûres

Les piqûres de guêpe ou d’abeille peuvent provoquer trois types de réaction : une réaction locale, une réaction toxique qui dépend du nombre de piqûres et des réactions allergiques qui peuvent se déclencher après une seule piqûre. L'allergie se manifeste par une éruption cutanée avec de fortes démangeaisons, un gonflement du visage, des vertiges, de la pâleur, des difficultés respiratoires, une sensation d’étouffement. En France il existe une multitude de guêpes et d’abeilles toutes différentes.

Une différence fondamentale consiste dans le fait que l’abeille donnera sa vie pour piquer. Autrement cela n’arrivera pas très souvent, sauf quand son intégrité physique est mise en cause, ou que l’on s’approche trop près de sa ruche. Lorsqu’elle pique, son dard est arraché de son propre ventre, ce qui lui est fatal la plupart du temps. Ce n’est pas un attribut qu’elle partage avec la guêpe, qui peut piquer plusieurs fois sans problème, du fait de son caractère prédateur.

Le nid

Enfin, la dernière caractéristique pour les différencier se trouve dans l’apparat de leur nid, qui est visuellement très différent. La ruche de l’abeille est bien entendu reconnaissable si l’on pense au miel que l’insecte produit, tandis que la guêpe, qui n’en produit pas, aura un nid beaucoup plus terme, et un peu moins flamboyant, si bien qu’on aura encore plus de mal à vouloir s’en approcher, en plus des risques de piqûres douloureuses que l’on pourrait endurer si les événements se passaient mal.