Limace : Caractéristiques, Infos, Dégâts, traitements

Le printemps est bientôt là et vous avez des envies de jardinage et de potager ? Pour éviter d'essuyer un cuisant revers relativement à vos légumes et autres fruits, vous ferez bien de prendre des mesures rapides contre les nuisibles. En effet, cette période coïncide avec l'apparition des limaces et ces mollusques ne prendront pas longtemps pour détruire votre verdure. Apprenez à mieux connaître ces nuisibles pour facilement lutter contre eux.

Caractéristiques de la limace

La limace est pourvue de quatre tentacules visibles sur sa tête. Les yeux sont portés par les tentacules supérieurs et ceux inférieurs représentent ses organes sensoriels. Ce gastéropode a une bouche et une langue dotées de petites dents. Son orifice respiratoire est caché par son manteau et il se déplace, en sécrétant le mucus, aidé de sa sole de reptation. Son mucus est sa première protection contre la déshydratation, le rayonnement infrarouge, mais aussi les contaminations virales, bactériennes ou fongiques.

Le corps de la limace est constitué à 80 % d'eau et doit être en permanente humidité pour lui permettre de survivre. En fonction des espèces, son poids varie entre 5 à 30 grammes.

Infos sur la limace

La limace est très sensible aux températures qui varient. Elle recherchera des températures d'environ 18 ° C. Son habitation est souvent sous terre surtout lorsque les températures ne sont pas favorables, elles s'y terrent en attendant les pluies. Lorsque le climat leur est favorable, les limaces feront de votre verdure leur habitat.

La limace est hermaphrodite, elle est morphologiquement mâle et femelle. À l'approche de la période de reproduction (printemps ou l'automne), elle libère grâce à son mucus des agents odorants indiquant la présence de partenaire. Lorsqu'elle s'accouple avec un partenaire, elle peut pondre entre 100 et 500 œufs par lots de 10 à 50. La ponte peut durer des jours ou des semaines en fonction du climat et est faite dans un trou ou à l'abri pour permettre la survie des œufs.

L'incubation des œufs dépendra du climat et de l'humidité du sol qui devra être comprise entre 40 % et 80 %. Quelques jours suffiront avec une température de 20 °C alors qu'elle interviendra des mois plus tard avec des températures de 5 ° C. Les limaces peuvent vivre en moyenne pendant dix-huit mois dans les conditions favorables.

La limace se nourrit de graines germées, racines, tiges, feuilles, jeunes plants et plantules. Elle se nourrit aussi de déchets animaux et même de ses congénères. Pendant que certaines variétés se nourrissent une fois par jour, d'autres s'alimentent en plusieurs rations journalières. La limace ingurgite entre 30 et 40 fois son poids par jour.

Dégâts de la limace

Les limaces occasionnent plusieurs dégâts à l'homme. Les plus courants sont les dégâts sur les semis et plantules. Lorsqu'elles envahissent certaines productions au stade semis ou plantule, elles sont en mesure de causer la perte totale de la production. Elles ont d'importants effets néfastes sur les productions d'automne comme le blé d'hiver ou encore le maïs.

En dehors de la dévastation des cultures, la limace crée un impact visuel négatif sur les plantes en croissance. Cet impact se répercute sur les aspects économiques de la production. Aussi, les traînées de son mucus sont des souches bactériennes favorisant la moisissure et la prolifération de maladies.

Traitements contre les limaces

Trois types de traitements peuvent être menés pour se débarrasser des limaces : des traitements préventifs, des traitements naturels et des chimiques.

Les traitements préventifs suivants pourront être réalisés :

  •          Attirer les auxiliaires (prédateurs naturels des limaces) du jardin en retournant la terre ;
  •          élever des poules qui raffolent de limaces ;
  •          Arroser le matin, pour les faire sortir, les ramasser et les détruire ;
  •          Semer le souci officinal près des salades, leur odeur forte réduira les attaques de limaces.

Comme traitements naturels, vous pourrez :

  •          Disposer des appâts de bière, des bandes de cendre, sciure ou marc de café pour éloigner les limaces ;
  •          Installer des pierres plates dans le jardin, elles se cacheront dessous, vous pourrez les ramasser et les détruire ;
  •          Préparer une décoction à base des plantes qui les repoussent, bégonia ou feuilles de cassiers, et arroser vos plants dans la préparation ;
  •          Répandre par arrosage le nématode (Phasmarhabditis hermaphrodita), en veillant au respect des conditions d'épandage mentionnées par le fournisseur ;
  •          Enfin, le traitement chimique consistera à éparpiller de petites quantités de granulés anti-limaces à base de phosphate de fer (Ferramol).