Cafards : Description et informations

Faire fuir les cafards : conseils et méthodes

L'hygiène est capitale pour la santé et le bien-être. À part la propreté de la surface, des meubles et des équipements de la maison, salubrité rime avec absence d'insectes et de nuisibles de tous genres. Les cafards figurent parmi les nuisibles difficiles à débarrasser. Cependant, en appréhendant leurs comportements et en optant pour les produits efficaces, les éradiquer définitivement de leur milieu est tout à fait possible.

Une invasion millénaire

Même si la cohabitation n'est pas très appréciée par l'homme, les cafards ont peuplé la Terre, aussi longtemps qu'elle a existé. En effet, les premières espèces recensées remontent à l'époque des dinosaures. Donc, les grandes capacités de survie et d'adaptation de ces petites bêtes ne sont plus à démontrer. Aussi, on peut déduire que la guerre contre les blattes figure parmi les préoccupations des foyers, et ce, depuis des lustres. On remarque l'importance donnée à cette lutte par le nombre croissant de moyens pour éliminer les cafards, des astuces de grand-mères, aux insecticides classiques, en passant par les méthodes insolites. Afin de devancer l'ampleur de l'envahissement de ces insectes, adopter les bonnes mesures de préventions est de mise. Puisque ces derniers sont omnivores, il est vivement recommandé d'éviter de laisser trainer des restes de nourritures chez soi. On peut également avoir recours aux solutions plus naturelles comme l'utilisation de la lavande ou l'immersion d'huile essentielle d'eucalyptus dans toutes les pièces de la maison pour les dissuader d'y mettre les pattes. Cependant, malgré tous les efforts préventifs, certains cafards endurcis peuvent toujours infester le domicile. D'où la nécessité d'une désinsectisation régulière via des fumigènes anti-cafards par exemple.

Un envahisseur habile

Les blattes dont les blattes rayées savent se faire discrètes. C'est la raison pour laquelle elles sont difficiles à repérer avant leurs multiplications en masse. À titre indicatif, un cafard femelle pond près de 50 œufs. Avec 5 à 8 accouplements pendant 80 jours, on imagine la multitude de colonies et de dégâts provoqués par quelques insectes. Généralement, elles évoluent dans un milieu sombre, chaud et peu fréquenté comme les coins d'un placard et les réseaux électriques. Il n'est donc pas étonnant si on les retrouve aussi dans les effets rarement utilisés comme les vêtements ou les amas de papiers. Leurs œufs sont regroupés dans un sac appelé oothèque, qui est généralement dissimulé entre les fissures des murs et des meubles. Ces nuisibles se nourrissent en soirée, lorsque les lumières sont éteintes. Ce qui signe le début du vacarme puisqu'en plus des remue-ménages des grignotages, le bruit de leur vol est fastidieux. Ils n'épargnent rien : fruits, légumes, viandes, pains, et surtout les ordures. Qui plus est, les aliments qu'ils mordent sont bons à jeter à cause des risques d'infections. Lorsque les cafards ne trouvent pas de reste de repas, ils s'attaquent aux bois ou aux tissus. Ce qui constitue un véritable problème, notamment quand ils s'en prennent aux documents importants ainsi qu'aux objets et vêtements de valeurs. Les cafards sont aussi problématiques dans les champs qu'en ville. En effet, lorsqu'ils sont en nombre important, ils endommagent la récolte et provoquent une grande perte sur le plan de la production comme sur la recette. Les dommages peuvent parfois être comparables aux dégâts causés par les rongeurs. Il est donc important de savoir comment se débarrasser des cafards.

Une extermination infaillible

Afin de répondre aux exigences des utilisateurs et faire face aux développements des cafards, les chercheurs de Goliath et Maxforce mettent régulièrement au point des insecticides de grandes qualités. Les gels anti cafards figurent parmi ces produits professionnels novateurs proposés sur Produit-antinuisible.com. Quelques gouttes suffisent pour éloigner les blattes germaniques, les blattes orientales ou encore les blattes américaines. Pour que le gel soit efficace, il est important de l'appliquer dans les endroits infestés comme à l'arrière des appareils électroménagers, les vides ordures, les tuyauteries, les combles et les sous-sols. Dans le cas d'une infestation de cafards normale, il est recommandé d'utiliser le produit tous les 6 mois. En revanche, lorsque l'invasion est importante, l'insecticide doit être utilisé 2 fois par mois, à raison de deux à trois gouttent, jusqu'à ce que le taux de cafards se soit fortement réduit. Combiner le gel avec d'autres anti cafards est déconseillé puisque cela peut altérer son fonctionnement et diminuer ses effets. Vous pouvez vous procurer d'autres produits anti-cafards capables de vous débarrasser pour de bon de cette menace comme nos aérosol cafards par exemple.

Quelle est la différence entre blattes et cafards ?

En réalité, il n'y a pas de différence entre blattes et cafards : la blatte et le cafard : c'est la même chose, le même insecte. Mais la vraie appellation est blatte. Il existe plusieurs types de blattes : les blattes germaniques (les plus courantes en France) ou encore les blattes américaines.

Comment faire pour traiter les blattes ? La meilleure solution consiste à appliquer des gels anti-cafards spéciaux anti blattes comme le Goliath Gel (le plus puissant du marché), ou encore le Maxforce Prime. Ces gels peuvent être livrés avec des poussoirs et des canules, ou avec des pistolets (pour une application plus précise, selon le degré d'infestation).

Il existe d'autres solutions, par exemple, il est possible d'utiliser des pièges collants avec appâts physiques, tel que le Vebicolla.