Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Contact

Newsletter

Recevez notre Newsletter

Info Professionnels

Partenaires

  • left - caisse d'epargne
  • left - paypal

 

Comment se débarrasser des lérots et loirs

Lutter contre les lérots c'est envisager à grande échelle une dératisation en utilisant des produits raticides efficaces. Ce petit mammifère se reconnaît assez aisément. Tel le voleur masqué, les marques de son pelage permettent de l'identifier parmi les rongeurs. Les yeux au beurre noir lui donnent un charme certain mais cet aspect esthétique sympathique s'arrête là. En effet, en plus de faire partie des rongeurs, il est également carnassier. Ainsi, cet Eliomys quercinus ou "Lérot" est un petit animal redoutable.

 Dans les déclinaisons, la famille "Myoxidae" se retrouve assimilée aux loirs. En fonction, tout cela se nomme Rat-bayard, loir des greniers en fonction des campagnes. Ces deux espèces sévissent dans les zones de bocages et de prés. La lutte contre les lérots et loirs est complexe car ces petits animaux sont à la fois arboricoles et terrestres. Utiliser des produits raticides implique de les placer à hauteur des nids cachés dans des trous d'arbre, des nichoirs à oiseaux rendus libres, au sol sur leurs lieux de passage. Discrets, les loirs et lérots vivent la nuit et sont actifs surtout aux beaux jours. Une autre forme de dératisation naturelle: les lérots et loirs ne supportent pas la concurrence auprès des femmes convoitées: ils deviennent cannibales en dévorant ces adversaires gênants surtout au début du printemps.


Le loir se repère, plus que le lérot, proche des bâtiments qui abritent les hommes et leurs activités. Le lérot porte son dévolu sur les parcs, les vergers, les jardins. Les greniers sont votés pour y organiser des soirées nocturnes très bruyantes. En ce cas, la mise en place d'une dératisation sévère s'impose. En effet, les femelles mettent bas jusqu'à 7 petits en une seule portée annuelle. Faute d'utiliser les produits raticides correctement, la population peut croire considérablement. Les adultes reproducteurs d'un an d'âge s'accouplent entre avril et mai avec trois semaines de gestation. La lutte doit donc être engagée sans tarder en usant de produits raticides efficaces.

 

Flesko annuaire